Le livre à ajouter à votre liste de chose à faire !

Très rare sont ceux qui ont déjà eu la chance (si on peut dire que c’est une chance) de me voir avec un livre entre les mains, parce que disons simplement que ça arrive assez rarement. Pour que ça se produise, je dois trouver un livre, une histoire et un style d’écriture qui me plait. Avant de partir en Indonésie pour un long voyage d’un mois, je me suis donnée la mission de dénicher un roman. Quelques jours à peine avant de prendre l’avion, j’ai mis la main sur un livre qui me parlait vraiment. Après avoir lu quelques lignes de quatrième de couverture, je savais que j’avais mis la main sur le livre parfait pour moi : L’allégorie des truites arc-en-ciel (soit dit en passant il ne s’agit pas d’un roman de chasse et pêche) de Marie-Christine Chartier, le premier roman de l’auteure.

Résumé : Max et Cam sont amis. C’est une de leurs seules certitudes. Sauf que la ligne entre l’amour et l’amitié, c’est comme de la peau : au fil du temps, elle s’amincit. Max a un peu le syndrome de l’enfant-roi, cela dit c’est un gars cool, sociable et insouciant. Sa relation avec ses parents est complexe. Il aime les femmes et les femmes le lui rendent bien. Max aime Cam, surtout, mais il ne sait pas comment s’y prendre avec elle. C’est dur d’aimer quelqu’un quand on a peur de tout gâcher. Cam est brillante, sensible et meurtrie. Son monde est petit, son coeur énorme. Elle termine une maîtrise, ira au doctorat. Elle rêve d’être artiste, sera probablement professeure. Cam aime Max, mais c’est dur d’aimer quand on s’est si souvent fait briser.  Que faire quand on aime quelqu’un, mais qu’on ne sait pas si aimer suffit? 

Dès les premières pages, le roman à deux voix a su me séduire et rapidement, je me suis attachée aux personnages de Max et Cam! Max et Cam sont amis depuis quelques années. Ils se sont connus lors de cette soirée dans ce bar alors que Cam sortait avec le meilleur ami de Max, Vic. La première fois que Max a posé les yeux sur Cam, ce fut  le coup de foudre. Depuis ce temps, ils sont de très bon amis, mais sans plus… Au fil des pages, on apprend à mieux les connaître dans leur relation amicale. Chacun leur tour, ils nous racontent à leur manière leur version des événements et pourquoi ils comptent tant l’un pour l’autre. Leur relation semble si facile, mais très complexe à la fois… Chose certaine, à les voir aller, on souhaite qu’une chose, qu’ils redonnent enfin une chance à l’amour.

Pourquoi vous devez absolument lire L’allégorie des truites arc-en-ciel

Quand j’ai commencé à lire L’allégorie des truites arc-en-ciel,  mon setup était littéralement parfait. Je m’étais tranquillement installé sur la plage de Dreamland Beach à Bali et tout était magnifique, la mer, l’air, la chaleur et le doux son des vagues qui cassaient sur le récif.  C’est à ce moment que je me suis couché sur mon paréo installé dans le sable blanc et j’ai tourné la première page. Ça n’a pas pris qu’une seconde avant que je me mette à dévorer chacune des phases du livre. J’étais tout simplement incapable de m’arrêter, j’étais tant absorbée par ma lecture, que j’ai à peine vu les heures passer. L’histoire est si réaliste et bien écrite que ça allait de soit que je achève une page et  que j’en commence une autre. Simultanément, je voulais terminer ma lecture le plus vite pour enfin connaître le dénouement, mais en même temps je savais que lorsque j’aurais tourné la dernière page ce serait fini… Mais j’étais si captivée que je n’ai pas pu m’empêcher, en moins de deux jours j’avais terminé ma lecture, NON pas déjà!!!!!

J’ai vraiment ADORÉ l’histoire de Marie-Christine Chartier!! J’en ai parlé à mes compagnes de voyage en leur affirmant qu’elles devaient absolument débuter L’allégorie des truites arc-en-ciel.  Ça a pris que quelques minutes avant que le livre trouve un nouveau preneur.

Deuxième lectrice

La première page de sa lecture c’est achevé alors qu’on partais du port de Padang Bai pour se rendre à Ubud, avant d’arriver à destination,  elle avait terminé près de la moitié du livre. Une fois arrivé à Ubud la pluie battait de sont plein, splendide! Confortablement installé dans son bunkbed à l’hostel, les pagesles pages s’enfilaient l’une après l’autre. À peine quelques minutes avant d’aller souper, elle avait tourné la 256e et dernière page! En moins d’une journée elle a passé à travers le roman! C’est alors qu’une autre voyageuse l’a pris d’assaut.

Finalement, après avoir fait le tour de près d’une dizaine de personnes,  L’allégorie des truites arc-en-ciel  m’est  enfin revenu.

Alors maintenant à qui le tour. Je vous jure, ce livre est un vrai petit bijoux!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :